Récupération des eaux de pluie dans un immeuble : mode d’emploi | Facq
Facq

Récupération des eaux de pluie dans un immeuble : mode d’emploi 

Catégorie: Gestion de l'eau
récupération des eaux de pluie

À l’instar de la lumière du soleil (captée par les panneaux ou collecteurs solaires), l’eau de pluie peut être destinée à un usage domestique. Même si la récupération des eaux de pluie est obligatoire dans les nouvelles constructions, elle est de plus en plus utilisée dans les habitations existantes.Ce système semble également porter ses fruits dans les immeubles à appartements. À quoi faut-il être attentif et comment fonctionne la récupération des eaux de pluie ? Suivez le guide !

À quoi sert la récupération des eaux de pluie ?

En Flandre, la consommation d’eau moyenne par ménage s’élève à 40 000 litres par an. Face à ce chiffre, la récupération des eaux de pluie est loin d’être un luxe. Votre facture énergétique vous remerciera et l’environnement s’en portera mieux.

Même lorsqu’elle est filtrée, mieux vaut éviter d’utiliser l’eau de pluie pour la baignoire, la douche, ou la cuisine. En revanche, elle convient parfaitement pour tirer la chasse ou pour arroser le jardin. Elle peut également être envisagée pour nettoyer la maison ou pour faire des machines.

Récupération des eaux de pluie dans un immeuble à appartements

Dans un immeuble à appartements, le système de récupération des eaux de pluie doit respecter certaines conditions spécifiques :

 

  • Le nombre d’appartements à approvisionner a un impact sur l’installation (espace, budget, entretien et complexité).
  • Y a-t-il une ou plusieurs citernes ? Il est recommandé d’opter pour un espace de stockage centralisé, mais dans certains cas, cela se révèle insuffisant ou impossible. Si vous disposez de plusieurs citernes, vous pouvez les relier entre elles. Si ce n’est pas le cas, mieux vaut connecter une seule installation par citerne.
  • La distance entre la pompe et la citerne ne doit pas être trop grande (maximum 10 mètres à l’horizontale et 3 mètres à la verticale), sans quoi la pompe serait incapable d’aspirer suffisamment d’eau.
  •  

Les dimensions et la puissance de la pompe sont déterminées par le débit exigé. Il est donc très important de connaître le nombre d’appareils qui y seront connectés.

Vous souhaitez en savoir plus sur la récupération des eaux de pluie ? Consultez notre site sur les habitations écologiques et découvrez comment allier écologie et économie.