Récupération d’eau de pluie : comment est-ce que cela fonctionne ? | Facq
Facq

Récupération d’eau de pluie : comment est-ce que cela fonctionne ? 

Catégorie: Gestion de l'eau

Les récentes vagues de chaleur nous ont montré qu’une pénurie d’eau était possible. Avec un bon système de récupération d’eau de pluie, vous pouvez réutiliser l’eau de pluie purifiée. Ce qui vous permet non seulement d’économiser sur votre facture d’eau, mais aussi de ne plus gaspiller cette ressource précieuse pour notre planète. Dans cet article, nous vous expliquons comment fonctionne le système des citernes de récupération d’eau de pluie.

Les nombreux avantages de la récupération d’eau de pluie

Chaque Belge consomme en moyenne 110 litres d’eau par jour. Vous trouvez cela énorme ? Pensez à toute l’eau utilisée dans la salle de bains, la machine à laver, pour le nettoyage, la cuisine et la chasse d’eau des toilettes. Sans parler du jardin, du nettoyage de la voiture ou du remplissage d’une piscine.

Pour plusieurs de ces applications, nous pouvons aisément utiliser de l’eau de pluie. Ce qui permet d’économiser 50% d’eau. L’installation d’une citerne permet aussi d’alléger la pression sur le réseau d’assainissement de l’eau. Ce qui n’est pas un luxe dans notre pays soumis à de nombreuses intempéries et inondations ces dernières années.

En outre, l’eau de pluie d’est pas calcaire. Ce qui est particulièrement intéressant pour la machine à laver.

Le fonctionnement d’une citerne de récupération d’eau de pluie

Récupérer l’eau de pluie est relativement simple. Il faut prévoir une citerne en béton ou en matière synthétique, reliée à la gouttière. Dans ce cas, on utilise un filtre, un robinet et un trop plein.

L’eau de pluie récupérée doit alors être pompée. Il existe toutes sortes de pompes de différentes capacités, consommation d’énergie et qualité. L’eau pompée passe alors par des filtres qui éliminent les résidus et les impuretés. Choisissez toujours des filtres auto -nettoyants. L’eau filtrée aboutit dans la citerne, tandis que l’eau souillée est déchargée (environ 10%). Souvent, un deuxième filtre est placé entre la pompe et la citerne.

Chaque pompe est munie d’un capteur de niveau qui mesure en permanence le niveau d’eau. En cas de sécheresse, il effectue un remplissage minimum de la citerne avec l’eau de distribution.

 

Attention : il est interdit d’installer une liaison fixe entre le système d’eau de pluie et le circuit alimenté en eau de distribution, afin d’éviter que l’eau de pluie moins pure soit mélangée à l’eau de distribution. Sachez aussi que l’eau de pluie peut abîmer certains matériaux comme le cuivre ou le zinc.