Quel type de pompe à chaleur pour votre maison? | Facq
Facq

Quel type de pompe à chaleur pour votre maison? 

Catégorie: Chauffage

La pompe à chaleur permet de faire de sérieuses économies d’énergie, puisqu’elle utilise la chaleur présente dans l’air ou dans la terre pour réchauffer une pièce ou votre eau. Si vous êtes convaincu des avantages d’une pompe à chaleur, il n’est cependant pas toujours facile de choisir une pompe à chaleur adaptée à votre logement, à votre budget et à vos habitudes. Il existe en pratique deux grands types de pompes à chaleur : la pompe à chaleur géothermique, qui puise la chaleur du sol, et la pompe à chaleur aérothermique, qui puise la chaleur dans l’air. Pour vous aider, voici un aperçu des types de pompe à chaleur et de leurs avantages.

Pompes à chaleur géothermiques

 

La pompe à chaleur géothermique puise la chaleur présente dans le sol. Elle peut réaliser cela de deux façons:

  • Captation horizontale: on creuse un réseau de conduites dans le sol de votre jardin, à une profondeur d’environ 1 mètre. Le liquide circule dans le sol et en prélève la chaleur, qui sera ensuite comprimé dans la pompe à chaleur. Les pluies et le soleil augmentent le rendement de votre sol. Idéalement, vous devez disposer d’une pelouse pour installer ce système.
  • Captation verticale: on fore un ou plusieurs puits de 50 à 100 mètres, en fonction du nombres de puits nécessaires déterminés par une étude préalable.

Tout dépend de la surface dont vous disposez. Si vous avez un petit jardin, il vaudra mieux opter pour la captation verticale. Pour une maison de 200 mètres carrés, la captation horizontale demande 250 mètres carrés de surface libre, sur laquelle il faut éviter la végétation intensive et la construction.

Avantages : les pompes à chaleur géothermiques ont un meilleur rendement que les pompe à air ou à eau. Elles peuvent également se refroidir passivement, d’autant plus s’il s’agit d’une pompe à chaleur à captation verticale. Enfin, elles ne demandent que peu d’entretien.

Inconvénient : Le coût d’installation reste plus élevé, même si la captation horizontale reste un peu moins chère à l’installation. En outre, le forage d’un puits pour la captation verticale n’est pas toujours faisable, car cela demande un terrain assez accessible.

Pompe à chaleur aérothermique

On distingue ici aussi deux types de pompes à chaleur aérothermiques : 

  • Air-air : elle permet une meilleure régulation de la chaleur des pièces en hauteur et vides. Le refroidissement de la pompe est aussi plus efficace que dans le cas d’une pompe air-eau, ce qui est pratique si vous avez de grandes baies vitrées.
  • Air-eau : le principal avantage de ce type de pompe est son coût moins élevé, à l’installation comme à l’entretien.

Les deux systèmes puisent leur chaleur dans l’air et peuvent aussi bien chauffer l’eau que l’air.

Avantages : les pompes à chaleur air-air ou air-eau sont moins chères que les pompes à chaleur géothermiques. En outre, elles ne demandent aucune installation dans le jardin.

Inconvénients : le rendement est bien moins élevé que dans le cas d’une pompe géothermique, ce qui en fait une pompe idéale pour les petits espaces ou pour les maisons très bien isolées. Ce rendement plus faible impose la présence d’une résistance électrique supplémentaire.  Il faut aussi pouvoir installer la pompe à l’extérieur dans des conditions telles que l’air circule correctement.

Pompe à chaleur réversible

Une pompe à chaleur peut également servir à… refroidir un bâtiment. Il s’agit alors d’une pompe à chaleur air-air ou air-eau réversible, qui inverse la circulation du fluide frigorigène. La pompe aspire alors la chaleur présente dans le bâtiment et la rejette à l’extérieur, à l’inverse des autres pompes qui aspirent la chaleur présente dans l’air extérieur et la rejettent à l’intérieur du bâtiment.